17.04 - 11.05.2019
Ben Kinmont
Exhibitio Chimaerica

Spencer, Benjamin. Chrysomeson, a golden meane. London: for B.S. the author, 1659.

Communiqué de presse / Press release

***Scroll down for the English version***

Air de Paris et Ben Kinmont sont heureux d’annoncer Exhibitio Chimaerica, une présentation d’œuvres relatives à l’Antinomienne Mary Everard et à sa famille. Mary Everard (c.1637-1685) est la plus jeune des Vrais Niveleurs (ou « Piocheurs » comme leurs détracteurs les appelaient) sur laquelle nous ayons des informations. Communauté de radicaux recherchant une plus grande égalité politique et économique en Angleterre vers le milieu du XVIIème, Les Vrais Niveleurs étaient persécutés pour leur opposition à la propriété privée. Parmi les autres membres de la famille de Mary, il y avait aussi : John Everard, Familiste et alchimiste ; William Everard, qui tenta d’assassiner Charles 1er et Robert Everard, qui participa aux débats de Putney (1647).

Depuis l’âge de 10 ans, Mary Everard était connue pour ses visions qu’elle retranscrivait à l’aquarelle sur des sphères et au dessin. Quelques temps plus tard, après avoir intégré les Quakers, elle expliqua que c’est l’Esprit qui lui envoyait ces visions, un don pour sa communauté, une lumière dont elle n’était que l’instrument. Les Vrais Niveleurs, qui avaient curieusement du mal à accepter ces œuvres d’art, lui demandèrent de les retranscrire en vers pour une chanson (voir Collection Thomason, British Library, E.224.3).

L’exposition inclut des documents et des objets qui proviennent de la famille Everard ou la mentionnnent, dont un tract fort rare qui porte le titre de Exhibitio Chimaerica ou le Cabinet du Vrai Niveleur Révélé. Publié en 1757 cette œuvre décrit la découverte et le contenu d’un pyxide conservé au Clare College à Cambridge, qui contient des éléments sur la famille Everard.

D’autres évènements sont organisés conjointement à l’exposition chez Air de Paris. Le 12 avril l’historienne Brooke Palmieri donnera une conférence à la Fondation Ricard intitulée « Imprimerie, Peste et Survie », qui portera sur la pensée politique radicale et l’archivage au 17ème siècle en Angleterre. Sa conférence sera suivie d’une discussion avec Ben Kinmont dans le contexte plus large de sa participation au Salon du Livre Rare au Grand Palais du 11 au 14 avril.

Ben Kinmont est né dans le Vermont en 1963. Il vit et travaille à Sebastopol, USA. Depuis le début des années 90, il documente par l’image, le texte et divers objets ou ephemera des actions qu’il réalise pour interroger le statut de l’art et son rapport à la communauté. Il considère la production artistique comme un échange intellectuel et émotionel, susceptible d’intéresser tout le monde. C’est pourquoi, il choisit d’aller à la rencontre du public et instaure une activité d’éditeur avec Antinomian Press. Parallèlement, il choisit de gagner sa vie en se spécialisant dans la vente de livres anciens sur la nourriture, le vin et l’économie domestique,en considérant cette activité comme une véritable scultpure : « l’œuvre d’art n’est pas le business en tant que tel, mais la contribution à nos coûts de vie ».Ben Kinmont a élargit sa pratique en entamant un travail de collecte d’archives concernant des artistes restés méconnus.
Son travail a été exposé dans des institutions françaises et étrangères et ses oeuvres font parties des collections de la Bibliothèque Nationale de France, de plusieurs FRAC et également d‘institutions privées ou publiques telles que la Fondation Kadist et le MoMA à New York.


Antinomien :
Opposé à la loi ou aux lois.Dans l’Église protestante du XVIème siècle, doctrine qui enseignait que les œuvres de la loi divine ne sont pas nécessaires au salut : « Il est dans l’homme assez de bonté morale pour saisir le bien sans la crainte de la loi et de l’enfer, et le salut n’est pas contraint par le respect des Dix Commandements ».

True Levellers / Diggers :
Les Vrais Niveleurs qu’on appelait Bêcheux ou Piocheurs étaient un groupe de Protestants radicaux fondé en 1649 par Gerrard Winstanley rejoint par William Everard. Il rassemblait essentiellement des chômeurs, d’anciens soldats, des journaliers pauvres et des travailleurs agricoles. Les Vrais Niveleurs refusaient l’enclosure (appropriation privée des prés communaux) et cultivaient les terres communes. Dans l’un de ses pamphlets dédiés aux « méprisés de la terre » Winstanley écrit « lorsque l’humanité commença à acheter et à vendre, elle perdit son innocence ; et les hommes commencèrent alors à s’opprimer les uns les autres et à frauder leur droit naturel » (1652). Ils sont considérés comme les précurseurs de l’anarchisme moderne, influencent les Quakers au XVIIème et les Shakers au XVIIIème sicles. Un collectif contre-culturel basé à San Francisco et actif entre 1966 et 1968 adopte le nom de Diggers.

Familistes :
Également connu sous le nom de « Family of Love », groupe de Dissidents anglais qui se crée au XVIème. Ils croyaient en l’existence d’un temps antérieur à Adam et Ève où toute chose était gouvernée par la loi de la nature et non la loi de Dieu. Ils sont absorbés par les Quakers au milieu du XVIIème siècle.

Quakers :
Ce groupe fondé en Angleterre au XVIIème va s’étendre vers les colonies anglaises aux Caraïbes et ce qui deviendra les États Unis d’Amérique, il est aujourd’hui présent en Amérique latine et en Afrique. Pour les quakers, la croyance religieuse appartient à la sphère personnelle et chacun est libre de ses convictions. Le concept de « lumière intérieure » est cependant partagé par la plupart d’entre eux.

De façon générale ces groupes qui vivaient en communautés et prenaient les décisions collectivement appellent chacun.e à chercher et à écouter le divin en soi-même. Ils se sont formés dès les débuts du capitalisme, dans des moments de disette ou de paupérisation, pour tenter de résister aux expropriations et aux règles édictées par la religion ou l’état. Ils ont posé la question de l’égalité des humains -homme et femme- et condamnaient les hiérarchies sociales. Leurs idées ont toujours été considérées comme un trouble potentiel à l’ordre social.



Air de Paris and Ben Kinmont are pleased to announce Exhibitio Chimaerica, a presentation of materials related to the antinomian Mary Everard and her family. Mary Everard (c.1637-1685) was the youngest of the True Levellers (or “Diggers” as their critics called them) about which anything is known. The True Levellers were a community of radicals who sought greater political and economic equality in mid-17th century England. They were also persecuted for their arguments against private property. Other members of Mary’s family included John Everard, the Familist and alchemist; William Everard, who attempted to assassinate Charles I; and Robert Everard, who participated in the Putney Debates.

Mary Everard was remarkable for having had visions since she was ten-years old, images which she transcribed into watercolors and designs for various globes. Later in life, after becoming a Quaker, she said that the Spirit had sent her those visions, a light for which she was but the instrument, and that the visions were a gift for her community. Interestingly, the True Levellers had difficulty accepting these art works and asked her to put the visions into verse for song (see the Thomason Collection, British Library, E.224.3).

The current exhibition includes several documents and objects coming from and about the Everard family, including an extremely rare broadside entitled Exhibitio Chimaerica; or, the True Leveller’s Cabinet Un-Earthed. Published in 1757, the work describes the discovery and contents of a pyxide containing Everard family material at Clare College, Cambridge.

Additional events have been organized in conjunction with the Air de Paris exhibition. On April 12th, at the Fondation Ricard, historian Brooke Palmieri will give a talk entitled “Printing, Pestilence, and Survival,” a look at radical political thought and archiving in 17th-century England. Palmieri’s talk will be followed by a conversation with Ben Kinmont and is presented within the larger context of Kinmont’s participation in the Paris Book Fair at the Grand Palais, April 11-14.

Ben Kinmont was born in 1963 in Vermont. He lives and works in Sebastopol, USA. Since the 90’s his sculptures and actions attempt to establish a direct, personal relationship between the artist and the viewer, using the work as a mediator. Besides, the artist earns his living with an antiquarian bookselling business about food, wine and domestic economy, considering this activity as a sculpture “the artwork is not the business itself, but the contribution to our cost of living.” Kinmont’s practice also includes conducting research and publishing work about other artists. His work has been exhibited in institutions in France and abroad. His work has been acquired by French National Library, and leading institutions such as MoMA in New York.


Antinomian:
Opposed to the law or the laws.In the Protestant Church of the 16th century, a doctrine which taught that the works of the divine law are not necessary for salvation: «There is sufficient moral goodness in man to seize the good without the fear of the law and Hell, salvation is not constrained by the compliance with the Ten Commandments".

True Levellers / Diggers:
They were a group of Radical Protestants founded in 1649 by Gerrard Winstanley joined by William Everard. It gathered mainly poor laborers and agricultural workers, former soldiers and unemployed workers. The True Levellers refused the enclosure (private appropriation of the communal meadows) and started to cultivate common land. In one of his pamphlets dedicated to the «despised of the earth» Winstanley writes «when humanity began to buy and sell, it lost its innocence, and men began to oppose one another and to defraud their natural right «(1652). They are considered the precursors of modern anarchism, influencing the Quakers in the 17th century and the Shakers in the 18th century. (for example, a counter-cultural collective based in San Francisco between 1966 and 1968 adopted the name of Diggers).

Familists:
Although the term “Familist” was applied to dissident groups dating back to 16th century Europe, and believed in the existence of a time before Adam and Eve where everything was governed by the law of nature and not the law of God. By the 17th century, English familists, also known as the “Family of Love,” were largely absorbed by the Quakers.

Quakers:
This group was founded in England in the seventeenth century ,travelled widely, and settled in both English Colonies in the Caribbean and in what would become United States of America. Quakers have sincestarted communities in Latin America and Africa. For the Quakers, religious belief belongs to the personal sphere and everyone is free of their convictions. The concept of «inner light» is however shared by most of them, and honored as a spiritual authority—for some it is the believed to be the presence of God in every human.

Generally speaking, Quakers lived in community and made decisions collectively and calling on members to seek and listen to the divine in oneself, rather than look to a priest or to the bible. This lead to discussion of equality among all humans—male and female alike—and a condemnation of social hierarchy, and for these ideas Quakers were considered highly dangerous in the 17th century.